Qu’en est-il du financement des régimes et des pays ?

En principe, le financement des autorités publiques est soumis à des conditions analogues à celles du financement des entreprises. Les autorités publiques sont spécifiquement jugées sur la base de leur situation démocratique, du respect des droits civiques, des droits de l’homme, de la liberté de la presse, etc.

Le financement de régimes et de pays se fait généralement par l’achat d’obligations d’État.

Les régimes oppressifs peuvent toutefois aussi être financés de manière indirecte. Une entreprise active dans un tel pays y paie des impôts et soutient de ce fait le régime au pouvoir. Les gestionnaires de produits durables doivent prendre ce facteur en compte lorsqu’ils doivent décider de financer ou non une entreprise.