Qu’est-ce qu’une stratégie de durabilité ?

Un produit financier durable est un produit qui, non seulement renonce à investir dans des pays ou des secteurs dans lesquels il lui est interdit d’investir, mais qui adopte aussi une certaine stratégie en matière de durabilité, qui fait preuve de transparence et qui respecte un certain nombre de règles en termes de reporting et de contrôle. Un produit d’investissement qui se limite simplement à éviter les placements dans des entreprises figurant sur une liste noire n’est pas un produit durable, selon Febelfin.

La stratégie de durabilité d’un produit financier durable donne une interprétation de la durabilité. C’est sur la base d’une stratégie de durabilité que le gestionnaire sélectionne les projets, les entreprises et les pays qui peuvent ou non prétendre à un financement au moyen de fonds placés dans un produit financier durable. Une stratégie peut renfermer une logique positive (accent sur la contribution positive) comme négative (exclusion d’activités inacceptables).

La Global Sustainable Investment Alliance (GSIA) distingue les 7 types suivants de stratégies de durabilité :

  • Les stratégies qui excluent certaines activités (contrôle négatif, exclusion) : exclusion de certains secteurs, entreprises, pays ou pratiques sur la basede critères éthiques. Chaque produit durable doit dans tous les cas exclure l’industrie de l’armement. Un gestionnaire peut toutefois aller encore plus loin (voir politique activités controversées),
  • les stratégies qui réalisent une radiographie sur la base de normes internationales (contrôle normatif) : seuls les entreprises et les pays qui respectent une longue liste de normes et de traités internationaux sont financés au moyen des fonds provenant d'un produit durable;
  • les stratégies qui sélectionnent uniquement les meilleurs d’un groupe (best-in-class) : seuls les entreprises et les pays les plus performants sur le plan de la durabilité au sein d’un secteur ou d’une région sont financés au moyen de fonds provenant d'un produit durable;
  • les stratégies qui ciblent des thèmes de durabilité spécifiques  (thématiques) : seuls les entreprises et les pays qui fournissent des efforts particuliers sur le plan d’un aspect spécifique de la durabilité (par exemple, l'énergie verte, les conditions de travail, etc.) sont financés au moyen de fonds provenant d'un produit durable. Mais les autres aspects de la durabilité comme le souci de l’environnement, la conscience sociale et la bonne gouvernance ne sont pas non plus négligés;
  • les stratégies qui tiennent compte, dans le cadre du processus décisionnel, de points d’attention non financiers (intégration ESG) : dans le cadre de la gestion, des stratégies qui tiennent compte de manière systématique et explicite de considérations éthiques et sociales. Il convient dans tous les cas de prendre en considération l’impact sur l’environnement, l’homme et la société, ainsi que de la bonne gouvernance;
  • les stratégies qui impliquent de nouer le dialogue et d’exercer des droits de votes (engagement en tant qu’actionnaire) : le gestionnaire du produit durable tente activement d’influencer positivement l’attitude des entreprises ou des pays financés. Par exemple, par le dialogue, l’exercice du droit de vote ou l’introduction de résolutions pour l’Assemblée générale, il essaie constamment d’attirer l’attention sur l’importance du souci de l’environnement, de la conscience sociale et de la bonne gouvernance;
  • les stratégies qui tendent vers un impact social visible (impact investing) : qui s’orientent vers le financement d’entreprises qui s’efforcent de résoudre des problèmes spécifiquement liés à l’environnement ou à la société.

Les attentes au niveau de l’approche de Febelfin en ce qui concerne les produits durables sont que :

  • le financement de l’industrie de l’armement ou le financement de projets, d’entreprises ou de pays qui violent manifestement les principes du Pacte mondial des Nations Unies soient exclus; et
  • que dans le cadre de la gestion, il soit toujours tenu compte tant de l’environnement, de la société que de la bonne gouvernance.

C’est pourquoi l’on utilise de manière minimale les stratégies de durabilité “exclusion” et “intégration ESG”.

Par ailleurs, Febelfin attend d’un produit financier durable qu’une stratégie de durabilité supplémentaire au moins soit appliquée. De cette manière, le gestionnaire d’un produit durable donne, via au moins trois stratégies différentes, une interprétation au caractère durable de ce produit.